Jésus-Dieu JESUS-Dieu

JESUS-Dieu | Temple de Jésus | Jésus Epoux | Imiter Jésus-Christ | Psycho-spiritualité | Thérèse de Jésus

Amour de Jésus
De la vrai spiritualité
Saint Grégoire Nysse


Sainte Thérèse de Jésus
Demeures I
Demeures II
Demeures III
Demeures IV
Demeures V
Demeures VI
Demeures VII

PREMIERES DEMEURES - Chapitre 2

Comment Dieu fait voir la laideur d'une âme en état de péché mortel.
Connaissance de soi. Comment comprendre ces demeures.

L’âme en état de péché mortel peut aussi encore jouir des bienfaits de Jésus Christ (par son infinie Miséricorde devant sa sincère contrition) "de Sa Majesté que le cristal fait resplendir au soleil ". Cette âme a plus aux ténèbres et se trouve dans les ténèbres éloignée de Dieu : rien ne peut lui être agréable.

2. Je connais quelqu’un à qui Jésus Christ lui montra l’état de l’âme qui se trouve en état de péché mortel. Elle eut envie que tout le monde en soit informé tellement cet état est misérable ! C’est pourquoi il faut prier pour ceux qui se trouvent réduit à une totale obscurité. Car cette âme produira l’infortune et la saleté. Quant aux ruisselets qui coulent d’une source claire et limpide, ils permettent à l’arbre de se nourrir et de donner de bons fruits tandis que l’âme se nourrissant d’eaux noires et malodorantes et ne pourra produire rien de bon.

Il est important de considérer que le soleil resplendissant qui se trouve au centre de l’âme ne perd ni sa beauté ni son éclat et rien ne peut la lui ôter. Si on jette un drap très noir sur un cristal exposé au soleil, même si le soleil l’éclaire, sa clarté ne saura éclairer le cristal (l’âme).

O âmes connaissez-vous et ayez pitié de vous !

Comment sachant cela ne retirez-vous pas cette poix de ce cristal ? Vous ne pouvez jouir de cette lumière si vous perdez la vie ! O Jésus quel spectacle que celui d’une âme qui s’en est éloignée !

Il faut plus s’inquiéter d’une âme dans le péché non de ce qu’elle fait mais de ce qu’elle ne fait pas. Prions pour ne point succomber aux péchés dont les effets peuvent être terribles par crainte d’offenser Dieu car nous savons que sans son principe qui est en nous, nous ne pouvons rien faire de bon ce qui nous rend humble lorsque nous avons pris conscience de cela. Il est bien de ramener toutes nos actions dans ce principe car sans ces aides nous sommes impuissants.

6. Plaise à la bonté de Jésus Christ de nous accorder la grâce nécessaire de ces connaissances.

7. Il est important pour vous que j’explique de mon mieux certaines choses intérieures car il est important de dire combien l’oraison est bonne et d’après la constitution de chacun nous devons la pratiquer un grand nombre d’heures cependant on ne nous parle pas de ce que Jésus Christ opère dans l’âme, c’est-à-dire le surnaturel.

Le fait d’en parler ici et de nous l’expliquer de nombreuses façons nous apportera de bien grandes consolations de contempler ce céleste artifice intérieur, si peu connu des mortels, que toutefois nombre d’entre eux recherchent.

Revenons au château avec ses nombreuses demeures. Il ne faut pas l’envisager avec toutes ses demeures mais là au centre, où réside le roi. C’est comme un fruit : il y a l’écorce autour et tout ce qui l’entoure contient ce qui est savoureux.

Les choses de l’âme doivent toujours se considérer dans la plénitude, l’ampleur et la grandeur.

Elle est capable de beaucoup plus que ce que nous pouvons imaginer et le soleil qui se trouve au centre rayonne sur toutes les demeures. Il s’agit de la connaissance de soi ! Elle est nécessaire même pour ceux ou celles d’entre vous que le Seigneur a introduit dans la demeure où il se trouve Lui-même. Jésus Christ fait à l’âme une grande faveur lorsqu’il lui permet de se connaître. Tout est dans Ses mains c’est pourquoi Dieu a doué l’âme d’une grande dignité, c’est pourquoi envolez-vous et considérer la grandeur et la majesté de Notre-Seigneur Jésus Christ.

Même si vous êtes fort élevé dans le ciel, ne vous relâchez pas sur la connaissance de nous-mêmes ; tant que nous sommes sur cette terre, rien ne doit avoir plus d’importance que l’humilité. Jamais nous n’arriverons à nous connaître si nous ne cherchons à connaître Jésus Christ. En considérant son humilité nous verrons combien nous sommes loin d’être humbles.

Il y a de grands inconvénients à vivre enfoncé dans notre boue et notre misère. En restant dans cet état jamais nous ne sortirons de la crainte, de la lâcheté, des pusillanimités et de nos misères. Par l’oraison Jésus Christ agit en nous puisque nous nous ouvrons aux vertus, au Partage de Dieu, notre âme vit de sa vraie vie.

Le ou les démons a appauvrit tant d’âmes.. Si nous ne sortons jamais de nous-mêmes, nous avons à craindre, la connaissance de nous-mêmes est déviée. C’est pourquoi en fixant notre regard sur le Christ et en ses Saints, notre dignité s’ennoblira avec une attitude de véritable humilité. Bien que ce ne soit que la première Demeure, elle est très riche et d’un grand prix. Déjà on peut s’échapper de la vermine et l’on ne manquera pas de progresser car terribles sont les astuces du démon pour empêcher les âmes de se connaître et de discerner leur voie.

1 | 2