suivre Jésus JESUS-Dieu - De l'unification de l'âme avec Dieu

JESUS-Dieu | Temple de Jésus | Imiter Jésus-Christ | Psycho-spiritualité | Thérèse de Jésus

Des obstacles à la vraie spiritualité

Amour de Jésus
Jésus Epoux
Obstacles à la spiritualité
Saint Grégoire Nysse

L'empêchement du deuxième genre est expressément pour les gens « de bien » : ce sont les sept sacrements. Sacramentum veut dire "signe". Il n'arrive pas à la vérité intérieure celui qui reste confortablement attaché au signe car les sept moyens de guérison ne font que nous montrer l'unique vérité.
Ainsi le mariage est un signe caractéristique pour l'unité de la nature divine et humaine et pour l'unification qui doit être celle de l'âme avec Jésus Christ. Qui, ici, veut simplement s'en tenir au signe s'empêche d'arriver à la vérité éternelle. Vous ne devez pas vous imaginer que la vie mariée consiste en ce que l'homme et la femme s'unissent l'un à l'autre, suivant leurs sens extérieurs et vivent selon le plaisir de leur chair : il n'y a de vie mariée, de vie liée que là où l'on observe ses devoirs : les devoirs du mariage - ou les « sept temps » et les oeuvres de la miséricorde.

Ensuite il y a encore des gens " de bien ", qui se font obstacle à eux-mêmes en étant trop attachés au repentir et à la pénitence : et ils s'en tiennent au signe et ne s'efforcent pas d'arriver à la pure vérité. C'est contre ces gens que N-Seigneur Jésus Christ dit : « Qui est déjà purifié n'a besoin que de se laver les pieds ». Il veut dire : qui s'est une fois lavé avec un plein repentir et une confession sincère, il n'a pas besoin de se confesser toujours à nouveau de ses anciens péchés, il doit seulement "se laver les pieds" : il doit purifier son désir et sa conscience par la confession des péchés quotidiens.

De même certaines gens « de bien » font obstacle à leur progrès en ce qu'ils mettent par trop de zèle à suivre le saint Sacrement du corps de Jésus Christ si toutefois ils peuvent se le procurer. Ils consacrent un excès d'application extérieure aux articles de la préparation et ne se préparent pas à la vérité. Mais la vérité est quelque chose d'intérieur et n'est pas dans l'éclat extérieur. C'est pourquoi ils ne reçoivent pas le corps de Jésus Christ dignement, car tous les sacrements ne font que nous adresser à la même unique vérité; c'est pourquoi on ne peut rester au signe. Ceux qui veulent suivre l'esprit, la vérité, Dieu, doivent prier en esprit et en vérité. Jésus-Christ lui-même l'a dit à la femme qui puisait à la fontaine en Samarie quand elle lui demanda où l'on devait prier : sur la montagne où ses parents avaient déjà prié, ou là où les Juifs priaient maintenant. Mais il répondit : " Le temps viendra, et il est déjà venu, où les vrais adorateurs ne prieront pas seulement sur la montange ou dans le temple mais dans l'esprit et la vérité de Dieu !" Ceci veut dire si l'on y regarde de près qu'on doit prier sans interruption en tous lieux et en tout temps. C'est ce que demande aussi saint Paul : "Nous devons nous réjouir en tout temps et remercier Dieu à chaque occasion et prier sans interruption ! " Ainsi prient ceux qui pour l'amour de Dieu accomplissent toutes leurs obligations avec le même abandon. Et sans se préocccuper de jouir, ils sortent de leur moi et se courbent humblement devant Dieu et le laissent faire seul. Quand à la prière de bouche, la sainte Eglise l'a instituée pour que, par elle, l'âme se recueille hors des sens extérieurs dans lesquels elle s'était dissipée parmi la multiplicité des choses éphémères. Quand, donc, elle se reprend dans ses puissances supérieures (raison, volonté et mémoire) elle se spiritualise. Et quand, alors, l'esprit s'attache à Dieu avec toute la puissance unificatrice de la volonté, il est divinisé. Alors seulement, quand il est arrivé à son but pour lequel il est créé, il se tient dans la vraie adoration. Mais nous sommes créés uniquement pour Dieu et, conformément à cela, formés d'après lui ! Qui n'arrive pas à cette union de l'esprit avec Dieu n'est pas vraiment un homme spirituel : « Dieu est esprit et ceux qui le prient doivent le prier en esprit et en vérité ! »
De l'humanité de Jésus-Christ